Pourquoi le neuf ?

Que ce soit pour habiter ou pour investir, l’acquisition d’un logement neuf présente de très nombreux avantages. Lorsque vous emménagez, vous êtes les premiers propriétaires, ce qui signifie aucuns travaux de rénovation à financer à la différence d’un logement ancien qui en nécessitera toujours un minimum.

La qualité de construction de votre logement aura été pensée selon vos critères de fonctionnalités et vos envies, car en neuf vous pouvez pleinement optimiser vos espaces sur mesure, avec toutes les finitions adaptées. Tous les logements neufs respectent les dernières normes en vigueur : vous bénéficiez d’un confort thermique et acoustique et vous économisez sur vos dépenses énergétiques ! Vous avez aussi l’assurance de solides garanties que seuls les programmes neufs peuvent vous proposer. Les frais d’achat en neuf sont réduits, les frais d’entretien et les charges de copropriété sont limités, et il existe même des exonérations d’impôts possibles. Enfin, vous bénéficiez de prêts avantageux réservés à l’accession dans le neuf.

Le neuf est un achat gagnant-gagnant : emménagez dans votre nouvelle vie tout en investissant dans l’avenir avec un placement sûr et attractif !

Le point sur les atouts du neuf

AMÉNAGEZ VOTRE ESPACE DE VIE SUR MESURE

Choisir d’avoir une cuisine ouverte, retirer une cloison ou créer un dressing dans la chambre, autant de personnalisations que vous pouvez demander au moment de la réservation de votre logement. Les promoteurs proposent des possibilités de modification d’aménagement sur plan, sans changer le permis de construire. Vous pouvez également demander la modification de certains revêtements et équipements, moyennant un avenant au contrat si les coûts sont plus élevés que les matériaux prévus initialement. Côté décoration de votre bien, vous personnalisez les peintures et les sols en toute liberté !

UN LOGEMENT 100% AUX NORMES, ÉCONOMIQUE ET ÉCOLOGIQUE !

Lorsque vous achetez un logement neuf, vous avez la certitude de bénéficier des dernières innovations énergétiques, comme l’isolation thermique et acoustique. C’est pour vous un gain en confort mais aussi de vraies économies puisque votre consommation énergétique sera diminuée.

Des frais d’achat réduits

Lors d’un achat immobilier, l’acheteur doit payer des taxes et des frais supplémentaires au prix de vente. Dans l’immobilier ancien, ces frais de notaire s’élèvent à environ 7 à 8 % du montant total de l’acquisition. Alors qu’en achat neuf, ces frais sont réduits entre 2 à 3 % du prix de vente.
Par exemple, pour l’achat d’un appartement d’une valeur de 200 000 €, les frais de notaire seront d’environ 16 000 € dans l’ancien, contre seulement 5 000 € dans le neuf. Cet avantage de l’immobilier neuf vous permet de réaliser d’importantes économies !
Si vous achetez un logement neuf situé dans une zone ANRU (Agence Nationale de Rénovation Urbaine), vous pouvez bénéficier d’une TVA réduite à 5,5% du prix de votre investissement, au lieu des 20% habituellement appliqués.

DES EXONÉRATIONS D’IMPÔT POSSIBLES

Tous les propriétaires de biens immobiliers construits sont redevables de la taxe foncière sur le bâti. L’avantage d’acheter un logement neuf (habitation principale ou secondaire) est de bénéficier d’une exonération de taxe foncière pendant deux ans. Elle débute à compter du 1er janvier de l’année qui suit celle de l’achèvement du logement. La taxe foncière est calculée par l’administration fiscale à partir de trois éléments : la valeur locative cadastrale de la propriété (qui évolue chaque année), le coefficient de revalorisation (voté chaque année par le Gouvernement) et le taux d’imposition voté par les collectivités locales.

Cependant, il peut arriver qu’elle soit partielle, notamment dans le cas où la commune refuse d’exonérer le logement neuf sur sa part dans la taxe foncière (n’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre centre d’impôts). La part départementale et la part régionale de la taxe foncière restent dans ce cas les seules à supporter la charge de l’exonération au profit du propriétaire immobilier.

Des prêts d’aide à l’accesion dans le neuf

Pour vous aider à boucler votre budget d’achat immobilier, avez-vous pensé aux prêts réglementés ? En effet, il existe un grand nombre de dispositifs qui ont été mis en place par l’État afin de d’aider les particuliers à financer leur achat immobilier neuf. Certaines aides sont accessibles sans conditions de ressources, d’autres sont destinées à accompagner financièrement les foyers aux revenus plus modestes.

Petit tour d’horizon

Les autres prêts conventionnés

Le prêt à taux zéro (ptz)

Le PTZ (Prêt à Taux Zéro) est un crédit gratuit créé par les pouvoirs publics pour aider les ménages français à devenir propriétaires de leur logement. Il vous permet de financer votre premier achat (jusqu’à 40 % du montant du bien). Sans intérêt d’emprunt, le PTZ concerne tous les particuliers n’ayant pas été propriétaires d’une résidence principale au cours des 2 ans précédant le prêt. Le dispositif est donc particulièrement intéressant pour un premier achat !
Sous condition de ressources, le montant de votre prêt est calculé en fonction de vos revenus, de la composition de votre famille et de la zone où se situe votre projet. Il est possible de le compléter avec un ou plusieurs autres prêts.
Le délai de remboursement du PTZ dépend également d’un calcul entre vos revenus, la composition de votre foyer fiscal et la zone géographique où se trouve votre logement.
En moyenne, le délai du prêt s’étend de 20 à 25 ans. Vous pouvez également ne commencer à rembourser le prêt qu’après une période dite de différé, durant laquelle vous ne remboursez pas encore votre PTZ, et qui peut s’étendre sur 5,10 ou 15 ans en fonction de vos revenus.

Chaque année, le PTZ évolue en termes de conditions et de modalités de financement. Pour connaître les derniers montants de plafond du PTZ et la durée de remboursement, rendez-vous sur Prêt à Taux Zéro (PTZ).

Le Prêt conventionné

Ce prêt s’obtient auprès des établissements financiers (comme les banques) ayant passés une convention avec l’État.
Il est destiné à toute personne qui veut devenir propriétaire de sa résidence principale. Accordé sans conditions de ressources, il permet de financer l’intégralité d’un projet immobilier. Le taux d’intérêt d’un prêt conventionné est difficile à estimer précisément car il dépend de la durée de l’emprunt ainsi que de l’organisme prêteur.

Le Prêt d'accession sociale (PAS)

Dédié aux ménages ayant des revenus modestes, l’avantage du PAS est d’ouvrir le droit aux APL (Aides Personnalisées au Logement) afin de faciliter les remboursements. Il permet de devenir propriétaire de sa résidence principale sous conditions de ressources, fixées en fonction de la localisation du logement concerné et du nombre d’occupants. Le taux d’intérêt du PAS est plafonné. Vous pouvez compléter votre PAS avec le PTZ ou un Plan d’Épargne Logement, mais vous ne pouvez pas le cumuler avec un prêt conventionné.

Le Prêt Action Logement

Anciennement prêt 1% logement, ce prêt permet à tout salarié d’une entreprise du secteur privé (non agricole) employant au moins 10 personnes de financer l’acquisition de sa résidence principale à un taux réduit. Le prêt Action Logement ne peut financer au maximum que 30% du coût total de votre achat neuf, il peut être en complément d’un prêt principal ou d’un apport personnel.

Le prêt relais

Comme son nom l’indique, il s’agit d’un prêt immobilier de courte durée (1 à 2 ans) qui vous permet d’acheter un nouveau logement alors que vous n’avez pas encore vendu votre bien actuel. La banque vous prête 70 à 80% de la valeur de votre bien, le temps que vous le vendiez. Couplé avec un prêt classique (ce qui est souvent le cas) le prêt relais vous fait bénéficier des taux d’emprunt d’un crédit immobilier classique.

Le prêt du Plan d’Épargne Logement (PEL)

Le PEL est un compte d’épargne réglementé qui vous permet de constituer une épargne en vue d’un achat immobilier. Sa durée minimum est de 4 ans maximum. Après ce délai, vous pouvez clôturer votre PEL et récupérer vos fonds et intérêts, ou obtenir un prêt immobilier à un taux intéressant pour l’achat de votre résidence principale.
Votre banque se basera sur les intérêts que vous avez acquis (avant les prélèvements sociaux) pendant votre phase d’épargne. Votre taux d’intérêt dépendra de la période de souscription de votre PEL. Vous bénéficierez également d’une prime versée par l’état. Les PEL ouverts avant le 1er janvier 2018 bénéficient d’une exonération d’impôts.

Le neuf, un placement sûr

Un placement immobilier dans le neuf est un investissement rentable et facile à transformer, que vous pourrez faire évoluer à volonté en fonction de vos besoins : vous vous constituez un patrimoine tout en réalisant d’importantes économies d’impôts. Avec l’investissement locatif, vous protégez votre famille et vous investissez dans un bien immobilier que vous pourrez transmettre à vos proches. Vous pouvez aussi préparer votre retraite et bénéficier d’un complément de revenus, un moyen de diversifier votre patrimoine… Avec les dispositifs de défiscalisation tels que Pinel ou LMNP, et des taux d’emprunt historiquement bas, investir dans la pierre est un placement dont la performance dépasse aujourd’hui celles des supports bancaires peu rémunérés. Défiscalisation, investissement locatif, découvrez les différentes solutions pour investir :